26 september 2013 door admin

2 Comments

La priorité, c'est la famille - En Francais

La priorité, c'est la famille - En Francais

Annie Bush

Annie Bush est devenue membre de l'Eglise à l'âge de 16 ans, alors qu'elle vivait à Bordeaux en France. En tant que traductrice pour l'Église, elle a passe des annees à donner vie au Ster, aux Ecritures, et aux manuels de l'Église dans sa langue maternelle. Au cours de tout ce travail, Annie zegt que sa priorité a toujours ete sa famille.

Je suis née à Pessac en France, qui est une banlieue de Bordeaux et qui se trouve dans le sud-ouest de la France. Je suis née quelques années après la fin de la seconde guerre mondiale. Et ce niet Je me souviens en ce qui concerne ma enfance, c'est que la vie était difficile. Le pays n'avait pas encore récupéré de tous les dégâts de la guerre, et les gens étaient pauvres d'une manière generale. La vie était tout à fait différente de ce que je connais maintenant. Je me souviens de toutes les histoires que ma famille me racontait sur la guerre et l'bezetting. Je crois que j'ai eu une enfance tout à fait typique de l'epoque. Nous n'étions pas Mormonen à l'epoque. Mes ouders étaient catholiques par traditio- ils n'allaient pas à l'Eglise. Mais, ils ont insisté Cependant giet que je reçoive une instructie religieuse et m'ont envoyée au Catéchisme. J'ai donc fait ma première communion dans l'Eglise catholique et j'allais à l'eglise le dimanche. Mes ouders étaient des gens qui, sans aller à l'Église, avaient de très bons principes et des valeurs très, très solides sur la famille, le travail etc. Donc, j'ai blijven à aller à l'Eglise catholique. Een près ma première communie, je dois dire que j'avais la foi en Christus en particulier, mais si trouvais que toutes ces tradities etc ... ne correspondaient pas à ce que moi si croyais. Quelque koos manquait quelque deel. J'avais ete très attirée par la religie protestante. Les Anglais ont Occupe Bordeaux et toute cette region d'Aquitaine pendant deux siècles, donc il ya une forte traditie protestante avec des tempels protestanten etc. Donc j'allais à l'eglise pour Noël et giet Pâques et puis c'est à peu près tout, comme la plupart des Français.

Je pense que j'avais grijpen ans Lorsque les missionnaires sont venus chez moi. Je n'y Étais pas; j'étais au lycée à l'epoque, en terminale, et c'est mon père qui a reçu les missionnaires gentiment; ma père était très sympathique. Les missionnaires ont voulu présenter leur bericht, et il leur a zegt, «Ecoutez, moi ça ne m'intéresse pas mais peut-être que cela intéressera ma fille. »Donc, ils sont revenus un après-midi où j'étais disponible et m'ont présente leur bericht. Ils m'ont zegt, «Pour avoir une reponse, il vous suffit de prier et de demander si vous pensez que Joseph Smith était un vrai prophète et si cette eglise est vraie. »Et j'ai zegt,« Oke! Si c'est aussi que ça simpel, je vais le faire. »Donc, je l'ai fait, et j'ai eu tout de suite le sentiment que c'était vrai. Donc, j'ai ete baptisée quand j'avais grijpen ans. Maman a ete baptisée quelque mois après. J'ai ete baptisée en avril, Maman en juin, et quelques mois Papa plus tard. Donc, op était très actifs dans l'eglise etc ... ma Témoignage de l'eglise, c'est que quand les missionnaires m'ont Presente leur bericht, j'ai eu vraiment l'impression de retrouver quelque koos que j'avais dejà connu. Et si me suis sentie parfaitement à l'aise, tout était logique, tout correspondait bien à ce que j'imaginais qu'une église devrait être.

J'ai vraiment eu l'impression de retrouver quelque koos que j'avais dejà connu.

Qu'est- ce qui vous semblait familier dans notre église?

Dejà si pensais que c'était très belangrijk qu'il y ait un prophète vivant. Parce qu'il était evident qu'il y avait eu une apostasie peu de temps en fait après la mort du Christ. Depuis Pierre, l'Eglise prétendait que tous les autres Papes recevaient automatiquement l'Autorite que le Christ avait conférée à Pierre. Je trouvais cela douteux. Je trouvais que l'Eglise Mormone était religie plus ouverte comme, plus pratique. J'aimais bien le fait qu'on nous enseignait que la Divinité ce sont trois personnages distincts. Je ne comprenais pas pourquoi, dans l'Église catholique, op adorait la Vierge Marie. Moi, si la respectais en tant que mère de Jesus, mais je ne pensais pas que c'était wenselijk de la prier. Je trouvais pratique la façon dont se déroulaient les reünies, qu'il y avait une deelname des membres, qu'on pouvait poser des questions qu'on étudiait la Bible Parce qu'en fait, DANS L'Eglise catholique, il ya très peu de gens qui lisent vraiment la Bible. Vous avez la messe, et la messe à l'epoque était encore en Latijn, donc la plupart des gens ne comprenaient rien. J'avais Cependant trouvé qu'il y avait des prêtes, des Soeurs (des Nonnes), qui étaient vraiment très, très bien. C'étaient des personnes vraiment très engagées, très sincères dans leur croyance et qui aimaient les autres et les servaient. Mais j'ai vraiment trouvé dans notre église quelque koos qui pouvait m'aider pratiquement tous les jours: le service, la deelname des membres etc ... Ce sont ces gens bezig quotidiennement qui ont eu une invloed sur moi.

Est-ce que l'Eglise een verandering votre vie familiale après votre conversie?

Tout à fait-en bien et en mal. Nous sommes devenus beaucoup plus proches. Mes ouders étaient vraiment très, très famille et cela nous a rapprochés. Nous avions des choses en commun, nous prionen ensemble, nous allions à l'eglise ensemble etc ... Ça a ete plus difficile pour les autres Leden Xclusief de la famille de nous accepter. En fait, ma marraine dans l'Eglise catholique était perturbée par notre conversie et avait demande à son Prêtre ce qu'elle devait faire, si elle devait continuer à nous contacter ou pas. Il a zegt «Non, non surtout pas. Il faut Couper toute relatie avec ces gens-là. »Donc pendant dix ans, nous ne l'avons pas vue. Elle en een beaucoup souffert, nous aussi. Et le reste de la famille ne comprenait pas très bien. Avant notre conversie, op avait l'habitude le dimanche de se retrouver chez ma grand-mère. On n'a plus pu faire ça. Et j'ai senti qu'il y avait du ressentiment de la deel de certains membres de la famille. Nous avons blijven à être avec eux gentils. Mais c'est vrai que notre appartenance à l'Eglise nous a isolés du reste de la famille. Au bout de dix annees je pense, cette marraine était vraiment troublée et triste de ne pas nous voir. Je crois que son vieux Prêtre était mort et avait ete REMPLACE par un jeune Prêtre. Donc elle est allee le voir. Elle lui een Raconte l'histoire et lui a zegt, «J'ai souffert beaucoup à veroorzaken de ça. »Il lui a zegt,« Mais madame, les Mormonen sont des gens très bien et vous Devez renouer avec votre filleule ». Donc, voilà, nous nous sommes retrouvées et cela a ete une grande joie. En fait, elle a reçu les leçons missionnaires, mais elle était très, très malade. C'était une grande cardiaque et elle n'a pas pu être baptisée Parce que son médecin een zegt que ça pouvait la tuer. Mais, à sa demande, nous avons lui promis QU'A sa mort, op ferait les ordonnances du temple pour elle, ce que nous avons fait.

AnnieBush2

Quel soort d'éducation avez-vous eu?

J'ai fini mes etudes universitaires en lettres françaises et anglaises. Après avoir fini mes etudes universitaires, je ne savais vraiment pas ce que je voulais faire avec ma diplôme. J'avais pense à enseigner peut-être, mais si n'étais pas zeker. Donc pendant deux ans, j'ai enseigne dans un lycée dans le sud de la France pour voir si l'enseignement me plaisait. Avant de reprendre mes etudes, j'ai ete embauchée par l'eglise pour le dienst des traductions. Donc j'ai Travaillé hanger dix ans pour le dienst des traductions.

J'ai commence à traduire quand j'habitais encore en France et Lorsque j'ai déménage aux Etats-Unis, ils m'ont stellen de travailler par correspondentie. Ils m'envoyaient le travail, je le traduisais, et je le leur renvoyais. J'ai fait ça hanger dix ans, ce qui était très pratique pour moi Parce que nous avons eu quatre enfants assez rapidement donc un c'était horaire souple et facile qui me permettait de travailler quand si pouvais.

Quels genres de choses avez-vous traduites?

Les Manuels de l'Eglise, Le Liahona etc ... J'ai même participe à la retraduction de toutes les Ecritures de l'Eglise, ce qui était un grand projet. Op een tout retraduit: Le Livre de Mormon, La Perle de Grand Prix etc ... C'est un projet qui a Duré très, très Longtemps et c'était très, très intéressant.

Vous avez zegt que vous aviez voulu être enseignante d'anglais, mais pendant le temps où vous avez Travaillé pour le dienst des traductions, est-ce que l'enseignement vous een manqué?

Non, pas du tout, Parce que j'aime beaucoup la traduction. C'est un exercice qui m'intéresse beaucoup. Et puis, dans l'Église, op een tellement d'gelegenheden d'enseigner. Je me souviens qu'après ma baptême quand j'avais grijpen ans, ma premier appel dans l'eglise a ete d'enseigner une classe de l'ecole dimanche. J'étais absolument terrifiée Parce que c'était la classe des adultes! Op avait une toute petite branche à Bordeaux, et j'étais là, moi, pas très grande, très, très jeune et j'ai enseigne tout le monde. Ce n'était pas facile, mais si l'ai fait. Ça m'a donné l'occasion de beaucoup étudier et de beaucoup prier.

Quelle a ete votre expérience dans la Societe de Secours?

Cela a ete une très expérience enrichissante pour moi Parce que, surtout quand j'étais Présidente ou même la dernière fois quand j'ai ete conseillère, op travaillait très, très étroitement avec les sœurs. Op apprend à les connaitre. Op connait leurs problèmes, leurs difficultés, mais aussi la richesse qu'elles apportent, leur foi. Op les assistent, mais elles nous aident beaucoup aussi. Cela va vraiment dans les deux sens. Ce qui me réconforte c'est d'avoir dans ce monde absolument fou nous Vivons, des femmes qui sont engagées dans l'Évangile, qui ont des priorites qui sont superbes, une foi onherroepelijke, qui ont souffert des épreuves très, très res , et qui ont Conserve leur foi, qui servent les autres, qui sont un exemple. Pour moi, cela est très, très enrichissant et ça fortifié ma propre foi. J'apprécie en particulier le dévouement des femmes envers leurs familles et leur compréhension que la plus grande koos qu'elles puissent accomplir dans ce monde, c'est d'élever une bonne famille. Je ne peux pas penser à une Carrière plus importante, plus enrichissante et qui rapporte plus en matière de zegeningen et tevredenheid.

Pourquoi est-ce vous avez déménage en Utah?

J'ai rencontré ma mari quand il était en missie à Bordeaux. Nous nous parlions, mais nous étions amis simplement Parce qu'il était missionnaire. Et puis, il est rentré de mission et moi, j'ai blijven mes etudes. Op s'était schreef hanger quelque temps. Nous nous sommes retrouvés deux ans et demi plus tard, tout à fait par hasard, en France. Il dirigeait un groupe de jeunes Américains qui s'appelait «Experiment in International Living». Ce programma venait du Vermont, et ils envoyaient les jeunes un peu partout dans le monde, AFIN d'apprendre les culturen, les langues etc. Donc nous nous sommes Rencontres complètement par hasard au mariage d'amis mutuels. Nous avons pu alors sortir ensemble et le reste Appartient à l'histoire! Nous nous sommes Mariés l'annee où ma mari a fini ses etudes à BYU puis il est comme entré officier dans l'armee de l'air. Nous avons VECU un peu partout: en Californie, Missouri, Ohio, Colorado, Parijs. Il a fait une Carrière de vingt ans dans l'armee de l'air. Puis, quand il a pris sa retraite de l'Armee de l'air, il a enseigne ici à BYU. Nous sommes ici KOMT EN 1992, donc ça fait vingt et un ans.

AnnieBush3

Est-ce que cela a ete difficile de quitter la France et de déménager aux Etats-Unis?

Oui, c'était quand même difficile. J'ai laisse ma famille, mes amis, mes habitudes, mes tradities, ma cultuur, la cuisine. Nous nous sommes Mariés ici à Provo-mon mari était étudiant à BYU. A l'epoque c'était très, très différent de la France. Maintenant ce n'est plus la même koos. L'Utah een beaucoup verandering. C'est ouvert, il ya beaucoup d'apports d'autres pays. Mais à l'epoque c'était assez difficile. La première année een été difficile pour moi. Mais dès notre arrivée dans l'armee de l'air, je me suis fait des amis. Nous étions une famille, et nous avions des enfants. C'était quelque koos qui nous a rapprochés des autres. Nous avions des choses en commun avec eux. De plus, op revenait en France très, très souvent. Et op blijven de le faire.

Est-ce que vous aimiez déménager souvent?

Oui, j'ai bien aimé notre expérience dans l'armee de l'air. C'était très intéressant, avec des gens formidables, des gens d'une qualite de vie, d'un système de valeurs que j'admire beaucoup, de moed, de vastberadenheid, de fidélité envers leur pays. Je l'ai beaucoup apprécié. Op een beaucoup déménage mais partout où nous sommes Alles, nous trouvions une famille instantanée Parce qu'on était unis par ce travail qu'on faisait ensemble. Et puis quand on est membre de l'Eglise, op een une autre famille aussi. J'ai beaucoup aimé ces belevenissen. Quand nous habitions à Paris, chaque fois qu'il y avait des vacances scolaires, op partait en voyage partout en Europe. Mes enfants s'en souviennent avec plaisir. Op een reis partout, alors Qu'ils étaient encore très jeunes, dans beaucoup de pays.

Vous avez combien d'enfants?

Quatre enfants. Deux Garçons et deux filles.

Quelle a ete votre expérience en devenant mère pour la première fois et en assumant ce rol?

C'était à la fois un melange d'émerveillement et de terreur. Je me souviens que ma mari était donc officier dans l'armee de l'air et quand j'ai eu ma premier garçon, nous étions dans le Missouri, pas Loin de Kansas City. Ma mari à l'epoque était officier de tir. Il travaillait avec les raketten, raketten les nucléaires. A l'epoque, il devait travailler soit deux nuits et un jour ou deux jours et une nuit. Quand notre fils est né, mon mari est venu me voir à l'hôpital et il m'a demande, «Bon tu veux que je PRENNE quelques jours de congés? ». J'ai zegt, «Non, je peux me débrouiller toute seule. »Je me souviens qu'on een quitté l'hôpital, ils ont mis le bebe dans mes bras. On est rentrés à la maison, et si me suis mise à pleurer! Et j'ai zegt, «Je ne veux pas rester toute seule! »Donc il a pris quelques jours giet me soutenir. Mais petit à petit, bien sûr j'ai ete obligée de m'adapter à ce nouveau petit être. C'est vrai que ça fait peur. Mais op s 'habitue. C'est une expérience qui fait grandir. On se trouve des ressources émotionnelles et lichaamsbouw qu'on ne pensait pas avoir. J'ai beaucoup aimé m'occuper du premier, du deuxième, du troisième, du quatrième et maintenant de mes petits-enfants. C'est vraiment, je pense, une expérience qui m'a appris beaucoup sur moi-même. Qui m'a appris aussi qu'on est obligé de sortir de soi-même. On ne peut pas être Egoiste quand on est mère. Op een fait venir ces enfants dans ce monde et on est verantwoordelijken d'eux, de leur bien-être lichaamsbouw, de leur bien-être spirituel, de leur bien-être émotionnel, de les enseigner, d'être là pour veiller sur eux , pour les rassurer, pour les bemoediger. Moi j'ai beaucoup appris, et si blijven à apprendre Parce que quand on est mère, on est mère pour la vie. Mes enfants sont maintenant Mariés avec leurs propres enfants, et si me sens toujours une responsabilité à leur eGard. Ce n'est pas une expérience, une responsabilité que je regrette. Au contraire, je l'accepte avec joie Parce que ça m'a apporté beaucoup à moi aussi.

Je blijft à apprendre Parce que quand on est mère, op est mère pour la vie.

Reactie définiriez-vous la «maternité»?

C'est le plus grand dienst qu'on puisse accomplir, je pense. Pour tous leurs Besoins, giet leur formatie, les aider aussi à mieux comprendre le monde, les bemoediger. C'est très belangrijk. Je ne sais pas commentaar l'expliquer, mais il ya tellement de facetten à ce rol de ouder. On ne peut pas être Egoiste et être un ouder. On doit vraiment donner de soi. Et je pense aussi qu'en faisant cela, même si c'est beaucoup de travail, il ne faut pas considerer ça comme un Fardeau. C'est un dur travail, mais qui apporte beaucoup de Récompenses aussi. Je crois qu'il faut le regarder de cette perspectief. Enfin, je trouve que je n'ai rien accompli de plus belangrijke que d'une famille élever. Et ça ne veut pas dire que j'ai négligé le reste. J'ai d'autres centra intérêt aussi. Mais pour moi la priorité c'est la famille.

Reactie imaginiez-vous votre vie quand vous étiez plus jeune? Quels étaient vos rêves, plannen, maren, etc.?

Quand j'étais plus jeune? Je ne me posais pas trop de vragen quand j'étais plus jeune. Non, j'avais toujours pense que je voulais fonder une famille, avoir un gentil mari, des enfants etc. Mais non je ne me posais pas de vragen. J'avais pense quelque temps être hôtesse de l'air et si me dis maintenant que c'est une bonne koos que je ne l'ai pas fait Parce que je n'aime pas tellement prendre l'avion. L'enseignement m'attirait aussi. Mais à vrai dire, je ne me posais pas de vragen Particulières sur l'avenir.

Commentaar est-ce que vos rêves ont évolué au cours des années?

Ma vie à certains momenten een Depasse mes rêves d'enfance Parce que mes rêves étaient assez limites. Je n'avais pas une vision du monde, une connaissance de l'Évangile. Donc c'est vrai que l'Eglise m'a apporté une nouvelle perspectief. Oui, mes rêves si vous voulez, si les ten mieux maintenant. Et puis, op apprend tous les jours.

Est-ce que vous avez des spijt?

Op een toujours des betreurt Parce qu'on n'est pas parfait de toute façon. C'est vrai, je pourrais être plus patiente souvent. Mais si vois mes enfants comme ils sont maintenant et ils sont combien reconnaissants de ce que nous avons fait pour eux. Ça wegcijferen tous les betreurt ça. Je pense qu'il ne faut pas non plus en tant que mère s'attendre à trop de nous-mêmes. Il faut savoir être tolerant envers soi-même. On peut toujours faire mieux, mais si crois que le secret du bonheur en general, c'est de ne pas s'attarder sur les choses negatieven. J'ai pris l'habitude depuis quelques années, le soir avant me coucher, au lieu de penser aux choses que je n'ai pas faites dans la journée, je pense à toutes celles que j'ai accomplies et si me sens beaucoup mieux . Donc je pense que c'est une koos niet il faut se souvenir. Il ne faut pas essayer d'être des «SuperMoms» mais faire de son mieux avec la connaissance qu'on a. Je crois que c'est belangrijk cette vraag de priorites, surtout dans le monde nous Vivons, il ya beaucoup de pressions extérieures assez negatieven, o ù vous avez une certaine sectie de la bevolking qui va vous dire, «Oh vous les femmes au foyer! Vous n'avez pas de valeur. Vous ne contribuez pas à la societe. »Je trouve que c'est idioot. C'est idioot Parce que commentaar peut-on mieux contribuer à la societe qu'en Elevant des enfants qui vont être des citoyens verantwoordelijken, travailleurs, des gens qui ont la foi, qui vont aider les autres. Een ma avis, il n'est pas de tâche, de responsabilité, de mission, plus que ça importantes. Parce que s'il n'y a pas la famille, il n'y a rien. Quand la famille est éclatée, et on peut le voir dans notre societe moderne, il ya vraiment des problèmes dans la famille. Les enfants qui n'ont pas de maman chez eux ou à qui on n'enseigne pas les valeurs, ils font des bêtises, niet? Donc en tant que famille, quand on réussit à bien élever les enfants, il ya des résultats et ça compte quelque deel. On se zegt, «Bon, j'ai quand même fait quelque koos d'assez Positif dans ma vie. »

In een oogopslag

Annie J. Bush


AnnieBushCOLOR
Locatie: Orem, UT

Leeftijd: 66

Burgerlijke staat: gehuwd

Kinderen: 4 (40, 39, 37, 33)

Beroep: Huisvrouw & parttime in BYU Franse departement

Doop: 1963

Scholen bijgewoond: Lycee de Talence, Universite de Bordeaux

Frans en Engels: Gesproken at Home talen

Favoriete Hymn: Souviens-toi ma enfant (muziek van Dvorak) in het Frans zangboek

Interview door Lauren Brocious en Ashley Brovious . Foto's gebruikt met toestemming.

2 Comments

  1. Lydia
    01:54 op 26 september 2013

    C'est un visage familier ça! :) Quel plaisir d'en apprendre plus sur une femme qui a ete un mentor giet moi quand je suis arrivée à BYU. Merci de partager tes expériences Annie!

  2. Servanne
    11:00 op 7 december 2013

    Je suis contente que vous vous insurgiez contre Ceux qui disent que les femmes qui restent à la maison ne contribuent pas à la Sociéte.

    Si élever des enfants, prendre soin de sa maison et s'occuper d'une famille n'est pas contribuer, je me demance qu'elle occupaton l'est.

    Ce qui fait le m'aurait plus peur si si m'atais Marrie et était restée à la maison, ce n'est pas le fait de rester à la maison mais d'être totallement dépendante de quelqu'un. Alors si votre mari est bien et sérieux, il n'y a aucun problème mais si ce n'est pas le cas, vous pouvez vous retrouver dans une situatie familiale et financière verschrikkelijk.

    Il faut donc éduquer les garçons à devenir des maris Fideles et fiables giet éviter ce genre de situatie et pour que les femmes n'est plus peur de se Marrier et d'avoir des enfants.

    Beaucoup ne se marrient pas pour cette raison auto les risques et gevaren sont rollen.

Geef een reactie

Aangedreven door SEO Platinum SEO uit Techblissonline